Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 00:01
Etre Gothique au quotidien demande pas mal d'efforts qui vous sembleront grotesques au début, énervants au milieu, puis tout à fait Gothiques à la fin. Ce qui compte, c'est de respecter un certain code (on ne dira pas Bible pour ne pas avoir des crétins anti-chrétiens primaires sur le dos) afin de bien vivre selon la méthode Gothique qui a largement faits ses preuves depuis le début des années 80.

Le Matin : Pas de matin, puisque le Gothique ne dors pas. On parlera plus simplement de dé-comatage en vue de ne pas rater son bus, son métro, son RER ou sa carriole dans le cas de Gothique vivant à Walnut Grove. Le Gothique se réveille avec sa chanson préférée, histoire de bien ruiner ses oreilles avec des guitares plus que saturées et son cerveau avec des paroles débilitantes. Note - La mode veut que les chants féminins soient très présents dans le folklore Gothique, mais ce sont en général juste des imitations de sopranos qui chantent exactement l'inverse des divas de l'opéra (à savoir la vie, les fleurs, les oiseaux, les amoureux qui s'béquottent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics).

Après s'être sorti du lit, l'individu nu (pas encore Gothique) enfile son déguisement de Gothique qui consiste dans 90% des cas à mettre quelque chose de noir dessus et dessous. Pour les matinaux (ils sont rares) on notera une riante séance de maquillage (garçon et fille confondus) consistant à se trueller violemment la figure de noir, de blanc, et d'enfiler ses bagues, ses colliers, ses pendentifs, et bien sur l'in-dis-pen-sable chaîne autour du cou. Le Gothique ne prend pas de petit déjeuner. C'est comme ça. Ci-dessous, Tess, dans la série Hartley Coeurs à Vif.



Dans Les Transports En Communs :
Dans le Bus, le Gothique a son MP3 sur les oreilles, ou bouquine un soporifique pamphlet narrant les aventures hautement drôlatiques d'un quelconque vampire du 19ème siècle. Si le Gothique est extrêmement atteint, il écoutera son MP3 très fort afin de bien faire saouler les autres usagers du bus. C'est sa façon à lui de nous dire " Je ne suis pas comme vous, je n'écoute pas votre musique de chiotte. " C'est idiot, c'est réducteur, c'est inutile, mais c'est aussi son seul moyen de communication (très indirect en passant) avec les t-shirts et autres pulls à la gloire de divers groupes de musique. Aussi surprenant et/ou consternant que cela puisse paraître, les Gothiques font peur aux gens tout simplement à cause de leur look. Il suffit pourtant de leur adresser un magnifique sourire ! Souvent, le Gothique le prendra mal, et risque de s'échauffer au point d'en venir aux mains, si on a affaire au Gothique épais et odorant fan de death-brutal-doom-hardcore-basico-primaire. Dans le métro, c'est presque la même chose, sauf que le Gothique est un peu plus en confiance, puisqu'il est sous la terre. Si un jour les lumières du métro s'arrêtent durant un court moment, observez bien le Gothique : il sourira. C'est ultra-rare, mais c'est prouvé : le Gothique aime le noir. Dans le RER, vous aurez moins de chance de constater le phénomène, puisque ce dernier (le RER) roule très souvent en plein air. Dans Paris, ça reste possible, allez à Chatelêt au départ de la Ligne 11.

Au Restaurant : Quelle est le point commun entre les aubergines et les mûres ? Elles sont noires. Ce sera donc la première chose à laquelle pensera le Gothique en puissance. En fait, il y a une combine pour ne consommer QUE des aliments noirs : trop les griller. Oui, cela paraît impossible, mais c'est pourtant l'amusante vérité : le Gothique ne mange que des choses trop grillées, donc noires et craquantes, et qui plus est, pas mal cancérigènes. On peut prouver cette théorie des aliments carbonisés en observant le teint pâle et livide de beaucoup de Gothiques - même quand ils ne sont pas barbouillés de maquillage blanchâtre - en rigolant de certains Gothiques occupés à déguster leur croustillant (forcément) repas. On ne trouve quasiment plus de Gothiques dans les MacDonald's du fait du trop fort éclairage. /span> Celà dit, si vous vous promenez du coté de Chatelet les Halles, vous en trouverez qui n'ont pas peur du soleil.


Dans La Rue : Le Gothique ne rase même pas les murs, ne change même pas de trottoir, c'est bien simple : il s'offre tout entier à notre regard et entretient nos zygomatiques un peu rouillés depuis la séparation des Monty Python. Il est donc plutôt bienvenu de pouvoir rire ainsi en toute liberté (et au plaisir du hasard) sans pour autant devoir se déplacer en soirée, en cave ou dans une échoppe Gothique à Chatelet-Les-Halles. Plutôt que d'aller au Zoo, à Euro-Disney ou au Métropolis, choisissez le rire vrai, celui qui vient par hasard, qui surprend, et qui fait toujours un bon souvenir que vous raconterez à vos proches amis : Tiens, aujourd'hui, j'ai vu un Gothique ! Il est amusant de voir que souvent, beaucoup de personnes regardent le Gothique comme si c'était un chien galeux en quête d'un éventuel os ou s'agrippe un reste de viande froide. C'est bien sur faux, le Gothique est tout comme nous, et même plus, puisqu'il nous divertit gratuitement, et à ses frais. Très fréquemment, on ne tombera que sur un Gothique de base, sans grand intérêt, qui vous amusera très peu, et ne fera même pas de cabrioles. Mais si vous cherchez un peu, et avez la louable intention d'aller voir la tombe de Pierre Desproges au cçaimetière du Père Lachaise, vous risquez de tomber sur un perle, voire un collier, si les individus glauques sont en comité.

Centres d'Interets du Gothique : Le Gothique s’intéresse à tout ce qui est plutôt Gothique. C’est comme ça. Pour connaître ces intérêts, il suffit de surfer sur un site au pif un peu Gotheux, et vous verrez que c’est très amusant. C’est parti pour un tour d’horizon des activités Gotheuses extra-scolaires ! Vous noterez que pratiquement toutes ces activités ou connaissances peuvent facilement être classées au rayon « Gothique ». Elle est pas belle la vie ? Le Romantisme. Un peu dans la tête, beaucoup dans les fringues. Le romantisme est bien aimé des Gothiques principalement parce que ça fait bien sur un CV d’écrire « J’aime le Romantisme. » Que ce soit dans Starclub, Nova Magazine ou Elegy, tout le monde est Romantique, c’est-y pas mignon. Si vous surfez sur quelques Salons du Net, vous risquez de tomber sur « Le Romantisme, c’est cool. » ou encore « Moi, chuis Romantique. » Ajoutez à cela que les Gothique ne retiennent que le coté tristounet du Romantisme, secouez, et vous obtenez une vraie loque, attendant son ou sa princes(se). En termes de fringues, le Romantisme se traduit par des vêtements vieux et noirs. C’est tout ? Oui.


Les Vieux Films de la Hammer :
Un classique. Déjà, les films de la Hammer sont presque tous en noir et blanc, c’est un signe. Et qu’est-ce qu’on trouve chez la Hammer ? Dracula. D’ou une fascination pré-pubère qui perdure pour Bela Lugosi qui ne demandait qu’à ce qu’on lui foute la paix. Une chanson s’appelle même « Bela Lugosi’s Dead » pour emmerder encore plus si il le fallait le pauvre type mort misérablement. Mais il n’y a pas que Dracula chez la Hammer, y a aussi Frankeinstein, des chauves souris, des trucs un peu bancals mais terriblement drôles sans vouloir l’être… tout comme les Gothiques ultra-sérieux qui ne jurent que par « C’était mieux avant ». Pour information, Hammer signifie Marteau. La Litterature dépressive. On y trouve pêle-mêle Anne Rice (responsable d’Entretien Avec Un Vampire) Lord Byron pour les plus connus. Evidemment, cette liste est incomplète, y en a encore pleins qui se bousculent derrière. Mais il faut également savoir que beaucoup de paroles de groupes Gothiques sont élevées au rang de littérature ; on trouve pleins de phrases-chocs reprises en chœur sur certains sites. Les Fringues Ridicules. Grand domaine, très bien fourni, avec pleins de trucs qui piquent. Tendance médiévale oblige, le Gothique ne sort jamais sans sa cape et ses bottes. Batman fait pareil, mais lui, il sauve des vies humaines, alors ne rigolez pas. Tout ce joli foutoir est pompé sur l’Epoque Victorienne. Si vous voulez voir des maisons de style Victorien, regardez donc le Générique de la Fête à la Maison, c’est toujours moins lourd que se taper Entretien Avec Un Vampire, et en plus il fait tout le temps nuit. Pour les Gotheux bien à fond dans le trip cape et épée (qui risquent de vous faire une sorte de fussoir au début) on a droit aux Cottes de Mailles, aux chemises ultra-larges. Rare sont les Gothique venant à cheval en soirée. La Police montée vient à cheval, mais ça n’a rien à voir.

Le Look : Que serait un look craignos sans un maquillage a la truelle ? Il vous faut donc vous barbouiller le visage de blanc pour faire cadavérique, et mettre du noir autour des nyeux parce que dans Edouard Aux mains d’Argents il en a (oui je sais, beaucoup de personnes aimant le style Gothique s’habillent en Gothique, c’est consternant) et en plus il a des ciseaux aux mains, ça fait Sado-Maso… autre thème présent dans les affaires Gothiques. Voilà pourquoi vous trouverez pleins de trucs en latex, c’est encore plus drôle. Magie, ésotérisme, sorcellerie... et oui, rien n’est plus drôle que de s’intéresser à ce genre d’activités ! Vous pourrez même fièrement dire dans un dîner Gothique « Je m’intéresse à l’occultisme » ! En effet, pas mal de personnes fragiles esprits se réfugient dans ces recoins obscurs de l’âme humaine pathétique qui préfère réciter des absurdités sans nom plutôt que de dialoguer. Quel est l’intérêt de l’occultisme ? Et bien, si il est bien pratiqué, vous vous faites un maximum de blé. Il va de soi que tout ce qui touche à l’occultisme est un sujet sérieux, donc évitez toute ironie, sarcasme ou esprit critique (es-tu là ?) car on vous prendra pour une blatte. Notez que tous les mono-neuraux qui n’arriveront pas à vous convaincre de la vie après la mort vous diront TOUS la même phrase, devenue légendaire : « Moi aussi, au début, j’y croyais pas… » sous-entendu, « Avant, j’étais une sous-merde comme toi, mais ne t’inquiètes pas, c’est normal, achètes mon livre, tu changera d’avis, j’accepte les cartes bleues ».


Fin de Vie
: Une fois en Fin de Vie, en cas de manque de place, on peut facilement mettre le Gothique aux ordures non-ménagères, mais ça risque de poser quelques petits problèmes de voisinage, à savoir que l'on saura que vous avez eu chez vous un Gothique. C'est la honte. Le brûler tel un tas de paille est hors de question, de plus, le Gothique brûle très mal, et les cris pourraient s'entendre loin à la ronde si vous avez oublier de lui bourrer la bouche avec du coton ou tout autre matière bien rembourrée (couverture, duvet, coussin). Il faudra au préalable l'assommer durant son sommeil et, l'attacher à une grosse bûche avant le bûcher final. Petite touche fantaisiste : mettre un ou deux mini-nains de jardins en sucre et quelques champignons histoire de faire croire qu'il est Noël avant l'heure. Le résultat sera saisissant. Evidemment, on peut recycler le Gothique, même sans le détruire, le broyer ou le fondre. Il vous suffit de correctement le plier afin qu'il remplace n'importe quel meuble chez vous. En table basse, c'est pas mal. Il risque de remuer et parfois de demander à manger, pour cela, une aubergine ou un steak carbonisé suffisent. On peut éventuellement le transformer en garde-robes. Tendez ses bras et faites-y pendre divers vêtements. Cela donnera un coté SM du plus bel effet lorsque des amis bourgeois débarqueront et verront votre nouvel investissement. " Mon cher, votre porte-manteau Gothique sied à merveille à votre intérieur ! ".

Le Gothique peut bien sur servir d'objet dérisoire. Il suffit de l'observer déambuler chez vous, à la recherche de la vérité ultime, ou plus simplement d'une nouvelle paire de Doc's. Pour les mordus de recyclage intensif, on peut fondre le Gothique. Fondu, remoulé, modifié, le Gothique peut très vite devenir une performance artistique : pour la première fois de sa vie, le Gothique servira à quelque chose. A son insu, bien sur, mais il servira. Quoi de plus drôle qu'un Gothique se fondant lui-même telle une pathétique bougie noire ? Le plus drôle est encore que vous trouviez vous-même une utilisation pratique du Gothique lorsque celui-ci arrive en fin de vie (qu'il devient un peu encombrant quoi) ou qu'il vous lasse de sa lénifiante présence totalement dénuée d'humour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim
commenter cet article

commentaires

Fou Marie 20/08/2017 09:23

Waouhhhhh j' ai adoré !! j' ai ri et tellement vrai (moi suis une gothique heureuse ) Merci et bravo !!!!!

Armand 29/01/2017 00:35

De rien
Par contre je suis pas sûr que ca soit comestible après les avoir carbonisés...mais faudrait tester
Bein re-de rien ^-^ (heureusement que ca fasse plaisir: ah non on me compliment...c'est horriiiiiiiible je voulais qu'on m'insulte :D...ce serait étrange non? )

Armand 23/01/2017 20:58

Ce site est tellement excellent, je suis tombé dessus en cours de sociologie et j'étais plié de rire du début à la fin...c'est tellement n'importe quoi (ca m'a rappelé pas mal de remarques que l'on m'a fait dans la rue ou en cours)
J'adore le recyclage du gothique :D par contre le steak carbonisé c'est pas excellent je pense (j'imagine la table basse ou le porte manteau que cela donnerais :) )
"Quelle est le point commun entre les aubergines et les mûres ? Elles sont noires. " rectification: les aubergines sont un peu plus violettes (et vert a l'intérieur) :p

Mais sinon ce site mérite vraiment le détour, sur tout ce que j'ai pu lire où entendre c'est franchement le meilleur et le plus drôle et l'un des mieux rédigés.

que dire d'autre...?
Merci

Tim 24/01/2017 08:48

Hey mais merci beaucoup pour ce super compliment ! Oui les aubergines c'est un peu violet c'est vrai... Mais en les carbonisant je suis sûr qu'on peut arriver à un beau noir bien dark ! ^_^ Merci encore pour ton commentaire, ça fait très plaisir. MERCI.

eemy 13/01/2017 16:25

Merciii <3<3<3<3

Tim 13/01/2017 17:28

A ton service !

eemy 07/01/2017 15:59

de rien je dis juste se que je pense

Tim 07/01/2017 22:44

Et tu fais bien, c'est chouette de dire ce que l'on pense.