Il faut tout d’abord basculer en Mode «Je dois nourrir mon Ego» et trouver un super concept de la Mort, et en Velours Rouge Bordeaux, la Mort (car n’oubliez pas que vous êtes également en Mode Gothique). Le concept le plus généralement utilisé par la Musique Gothique est que comme le Monde est pas cool, il faut absolument le rejeter, l’oublier, et ceci passe par une interprétation hyper-triste/glauque/dégoulinante de tout ce qui se passe autour de vous, même les choses les plus anodines. N’oubliez pas que vous êtes Gothique, et que vous réagissez à tout par « oui » ou « non », « blanc » ou « noir ». c’est rigolo hein ? C’est hyper réducteur, mais ça marche, tout le monde se fait avoir.


Etape 1 : Trouvez un Nom ! Et oui, c’est rigolo, mais c’est hyper important, un Nom, car on doit vous identifier, vous reconnaître, vous ranger dans un Rayon au Virgin Megastore le plus proche, et surtout, la chose la plus flasque du moment : un nom doit servir d’image, doit communiquer, histoire d’attirer le chaland. Le Nom est primordial. Il reflète votre âme, votre esprit torturé par les Ténèbres de l’Apocalypse dans cette Société Monstrueuse qui produit des produits. Pour bien « fucker le système » et « changer » (changer par rapport à la Star Academy, n’oubliez pas que vous êtes Gothique et que pour vous la Musique ne se limite qu’à la Variété, et à son opposé, les vrais trucs Indépendants de la Mort, les trucs «Undergound») vous décidez que vous avez un Message à faire passer. Un Vrai Nom de Groupe Gothique est Anglais, car « Les Murmures dans l’Ombre », c’est moins vendeur. Et puis le français sonne moins bien, et vous risquez de faire couleur locale, limite exotique. Et l’exotisme, c’est pas bon, car pour le Gothique, ce qui est exotique est synonyme de chaleur, de plages blanches, de vahinés gonflées. Un nom bien anglais sonne mieux, car il vous fera instantanément passer pour quelqu’un de bilingue.

Les gros clichés, la symbolique qui va avec, vous avez là un parfait exemple de groupe qui sait ce qu’il fait, où il va, et en prime, l’imagerie moyenâgeuse qui donne du cachet, qui fait briller quoi ! Vous ne serez plus sensible, mais « sensitive ». Vous inclinerez votre tête sur les photos de presse avec un air non pas torticolique, mais «melancholic». Chanter en Anglais est une façon de plus de montrer que vous êtes différents des autres qui chantent en français. Car le français, c’est nul, et de toute façon The Crow, c’est en anglais. Vous pouvez même vous fendre la langue, histoire de faire fourchu, et joindre l’utile à l’agréable : vous avez « deux » langues au sens propre comme au sens figuré ! Et là vous êtes un Vrai Rebelle de la Société Pourrie. Pour les jeunes consommateurs adolescents, chanter en Anglais est un signe de sagesse, car vous pouvez enfin déchiffrer les mystères cachés des paroles de Christian Death et écrire sur votre sac à dos Eastpack « People = Shit » si vous aimez Slipknot.


Avec Elegy, pléthore de noms digne des Bisounours. « Les secrets de Morphée », « Moonspell », « Einsturzende » ou « Neubauten » (ça c’est pour le traditionnel groupe Allemand) et enfin « Mortiis » et « Goethes Erben » qui vous plieront en neuf !
Aussi étrange que cela puisse paraître, de nombreux groupes Gothiques ont presque tous les mêmes noms. Ben oui, c’est ça l’anglais, c’est vite limité. Alors vous pouvez piocher dans l’Allemand, car c’est une très jolie langue, et qui plus est, vous pourrez faire encore mieux : déchiffrer les propos terriblement acidulés de Rammstein ! N’oubliez pas que comme vous avez un esprit obtus, votre Nom doit absolument refléter votre Musique. Mais comme en plus vous avez un esprit aigu, vous pouvez choisir de prendre un Nom qui n’a rien à voir, et ainsi découvrir les joies du «détournement» qui font les joies de nombreux Artistes Contemporains. Un Nom, c’est juste un Nom ? Que nenni !!! Vous faites fausse route ! Un Nom c’est très important, aussi important qu’il y a écrit New-Rocks sur vos petits souliers. N’oubliez pas que vous voulez être un « vrai » Gothique ! Un True Gothique !


Etape 2 : Trouvez un Style ! Trouvez un Style est très important. Cela vous permet de créer le votre en bidouillant deux ou trois termes histoire de montrer que vous êtes foncièrement original, et surtout, surtout, en dehors de la Masse, en dehors du Système. Vous avez le choix parmi pleins de Styles, pleins de Mots, vous n’avez qu’a choisir ! Si en plus vous êtes un Fan du détournement, vous pouvez créer le « White-Gothic », on vous trouvera original ! Piochez parmi tous ces Styles ci-dessous !

Electronic-Gothic : Electronic-Gothic. Très pratique, car rien que le simple fait de dire « électronique » vous fait entrer dans le Monde Merveilleux des Bjork, Tricky ou même Daft Punk. Vous faites tout d’un coup sérieux, Nova vous interview, vous demande si l’Electronique est une partie intégrante de votre Karma Système du point de vue de la Dialectique de la Nuit avec Frederic Taddei. Electronique, ça fait type qui bricole dans son garage. Portez des T-Shirt Atari, et c’est simple ! Il y a aussi l’Electro. J’ai jamais trop compris en quoi ça consistait, mais il paraît que c’est super important, pour certains, de savoir comment ça fonctionne.


Ambient/Ambiant-Gothic : A vous les comparaisons ambitieuses avec Brian Eno ! Frimez, dites que vous essayez de « créer une ambiance », ça fait curieux au début, mais on s’y fait, et puis ça épate les critiques. Oubliez que chaque musicien créée une ambiance, puisque vous êtes unique, Gothique, c’est vous, et seulement vous qui créez une Ambiance. D’où le nom. Pensez à faire des morceaux de 20 Minutes avec des sons de vent dans les saules, et dites que vous êtes le seul à le faire ! Oubliez que Wendy Carlos l’a déjà fait en 1972 avant tout le monde avec le Double Album «Sonic Seasonings». Voir aussi « Athmosperic Gothic », encore plus rigolo !


Abstract-Gothic :
C’est le moment de faire un tour dans les Musées Modernes aux murs blancs. Le Musée du jeu de Paume est parfait pour ça, pensez à bien serrer les fesses. Il faut que le propos soit abstrait, pensez à dire « je ne fais pas de la musique figurative », ça épatera les filles. Ne mettez pas de paroles, ça pourrait faire penser à des images. L’Abstract-Gothic a un super avantage, c’est que personne ne viendra vous écouter, car tout le monde trouvera ça trop expérimental. Vous serez alors hyper-inconnu, à vous les joies de l ‘élitisme.

Cold-Wave, Dark-Wave et New-Wave : Littéralement, les Vagues Froides, Sombres ou Nouvelles. Y a plus qu’à choisir ! La New-Wave fait plus penser à un Son des Années 80, genre Bontempi. Tapez donc « New-Wave » dans Google, et piochez. Pour les deux autres cas, il va falloir faire semblant d’être subtil. N’oubliez pas que votre Style est hyper-important, vous voulez être original, et vous attachez beaucoup d’importance à l’étiquette qu’on vous colle au front. En choisissant la Cold, faites des morceaux froids, en choisissant la Dark, faites des morceaux Sombres. L’effet est saisissant, on dira de vous « voilà enfin un vrai groupe de Dark/Cold-Wave ! ». Pour les paroles, c’est pareil, Magique ! Mieux, vous pouvez faire du Dark Gothic !!! Et oui ! Du Gothique Sombre !!!


Indie/Indépendant :
Voilà de quoi se rouler par terre. Etre indépendant du Vilain Système, c’est primordial pour ne pas être récupéré. Donc faites beaucoup de T-Shirt de détournement de Pub, d’Anti-Consommation. Le quartier Bastille à Paris est idéal pour ça. Amusons-nous à être vraiment indépendant, et suivons le mouvement ! Pour être super indépendant, arrivez bourré au Concert. Les gens diront « voilà enfin un type qui dénonce/provoque/assure/boit ». Pour être vraiment indépendant du Système de Consommation, vous pouvez aussi ne pas vendre votre CD dans le Commerce, mais adieu les éloges des Inrocks, adieu les couvertures de Rock & Folk, adieu la Vie des Bêtes, adieu les Spotlights.


I
ndustrial : Il faut que ça sonne comme si on vous placardait dans une Usine de fabrications de burins à l’heure de pointe. Y en a qui aiment. Industrial, ça fait « en phase » avec cette Société déshumanisée, ça fait « fusion ». Pleins de brutes viendront faire des pogos à vos concerts, c’est pas grave, c’est bon pour la Hype/Tendance. Comme ça dès qu’il n’y aura plus de pogos, les gens diront que c’était mieux avant. Vous voilà Groupe Culte ! L’Industrial s’appelle aussi Indus, comme ça ça fait Indépendant ET Industrial. Ratissez large ! La batterie est très importante dans ce style, prévoyez des boules qui est-ce !


Punk-Gothic :
Les Vêtements seront très important dans ce style-là, car être Punk passe avant tout par les fringues. Adoptez une attitude Rebelle lors des interviews, répondez à coté, on dira de vous que vous êtes vraiment rebelle. Ne parlez jamais de votre musique, mais que de politique. Si on vous pose des questions sur tel ou tel accord, dressez votre doigt, vous voilà Punk ! Mettez une toile d’araignée sur votre Guitare Rose Fluo. Le Gothic-Punk, c’est surtout une attitude. Evidemment, lorsqu’on écoute le CD seul à la maison, ça ne rend rien, mais n’oubliez pas que vous êtes un groupe de scène, et de toute façon, « fuck les gens ». Enfin, si vous avez le Courage, faites du Heavenly Voices. C’est la tendance récupération. Vous êtes Gothiques, vous ramassez tous les Symboles Religieux qui traînent, des chants grégoriens, et vous voilà avec un nouveau style. C’est lourd... et alors ? Vous êtes Gothique et de toute façon, «ils» ne peuvent pas comprendre, puisqu’ils ne sont pas des Gothiques.


Etape 3 : Trouvez des Paroles ! Les Paroles d’un Groupe Gothique doivent inspirer crainte et mystère, mais aussi mélancolie, tristesse, nostalgie, peur, et aussi pourquoi pas le sexe, car après tout faisons danser nos corps sous la pluie en chantant des incantations païennes ! Pour commencer, voici un exemple de paroles à ne surtout pas utiliser, on pourrait croire que vous faites du 3ème Degré, limite douteux tellement c’est obscène. Attention, c’est débordant de joie, de tranquillité, d’innocence et d’amour. Pour faire vos Paroles Gothiques, ne vous foulez pas, il existe un Générateur de Paroles Gothiques ! Voici des paroles pour vous ! Merci qui ? N’oubliez pas qu’il faut paraître vrai, donc mettez trois petits points à la fin de chaque strophe, ça assure sa race un maximum ! Pensez à faire des métaphores, et oubliez toute parole optimiste, rigolote, ironique, blagueuse ou autre.


Etape 4 : Trouvez un Visuel !
Pour le Visuel, tout dépend de votre Style. Si vous êtes dans un Trip Moyen-Age, rien de tel que de piller tous les clichés de cette époque pour « sonner vrai » et être raccord. Des dragons, des cimetières, des tombes, des chevaliers, des princesses à sauver comme dans Super Mario Bros ! Par exemple, prenez un nom au pif « Gothic Dream » (oui oui, c’est un vrai groupe) et collez-y un nom d’album bien tendance «Pilgrim» (Pellerin) et hop, vous voilà crédible aux yeux de la Presse Gothique. On dira de vous « enfin des gars qui assurent ». Si vous êtes plutôt Industriel, choisissez des endroits bien glauques, prenez une photo, et ça suffit. Ci-dessous, une petite perspective bien banale suffit à vous faire passer pour un vrai poète urbain à la Tricky. Vous déambulez dans un tunnel, faites des poses, n’oubliez pas d’avoir un air triste (ou énervé, c’est selon) et voilà. Les trucs Industriels prennent rarement comme imagerie les Vêtements Gothiques, les Dragons et Carosses-Citrouilles.


[ Moyen-Age ]
[ Industriel ]

Evidemment, vous pouvez jouer à fond le Jeu du Gothisme en choisissant des Thèmes ultra- rabâchés. C’est pas grave, personne ne le remarquera ! Au pif ci-dessous, une Mare bien vaseuse et un Cimetière, et le tour est joué, vous êtes tout à coup Fashion ! La Mare vaseuse fera le jeu pour vous du Symbole de ce qui est caché, mystérieux, humide etc. Pour le Cimetière, tout est là, rien à expliquer, puisque de toute façon vous préférez la compagnie des Morts à celle des Vivants.

[ Poetique ]
[ Mortuaire]

Enfin, pensez à vous mettre en valeur, faites des photos en Noir et Blanc, car c’est mieux vu, et ça fait mieux ressortir votre coté « pose tragique du désespoir dans ce monde cruel et souillé de tristesse mélancolique ». N’oubliez pas les quotas ! Un chauve, un barbu, une fille, et le reste vous composez comme vous voulez. Il ne faut absolument PAS sourire, vous risqueriez de paraître ironique, de créer une distance, un recul, et on tomberait dans le 1er Degré, évitez ça !!! Vous êtes un VRAI Gothique !!! Pensez à vous habiller en conséquence, ça le fait. Ci-dessous, voilà un exemple simple

[ Bien ]
[ Pas Bien ]
Fats Waller
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés