Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 00:01

Attention, vous êtes dans la partie « chiante » ! Il s’agit de causer de tout ce qui tourne autour de ce site, de façon globale. Pourquoi créer un Site Internet ? Pourquoi se moquer de quelque chose, la notion de tolérance, le respect (je vous avait prévenu, c’est lourd, allons, faites un effort, tas de mollusques) et bien sur la fameuse question qui revient très souvent : qui suis-je, pourquoi j’ai pondu tous ces textes, suis-je Gothique, un Gothique refoulé, un Snorky, ou un Légume ? 

Créer un Site demande un peu de temps dès qu’il s’agit de faire un truc un peu poussé. Il y a pas mal de paramètres qui apparaissent : esthétisme, fonctionnalité. Pour ce site, j’ai d’abord privilégié le fond, car les idées sont importantes, mais la façon de les transmettre l’est tout autant. Pour l’apparence, la « coquille » du site, c’est du grand classique, menu à gauche, fond noir pour éviter de bousiller vos petits yeux, quelques photos, et quelques couleurs par endroits.


Un Site n’est jamais Passif ! Faire un Site implique forcément que l’on veuille faire partager ses idées avec d’autres personnes. Il y a donc une action militante. Forcément. Il y a aussi dans le coin du cerveau un petit endroit qui se dit « ça serait amusant de le faire juste pour voir si il y a des gens qui pensent comme moi, ou pas ». Lorsque j’ai fait le site, j’ai tout de suite pensé au Guestbook de The Jacky Touch, qui est une Bible pour qui aime voir l’étendue de la bêtise humaine, dans un domaine donné, en l’occurrence le Tuning. Je me suis dit que ça serait amusant de voir si des gens tombent dans le panneau et me prennent au sérieux, rien que pour leur gratter le dos, rien que pour voir la tronche des Mails Haineux version Gothique. La possibilité de relire, de parfaire, d’expliquer ! Contrairement à une conversation réelle avec une personne pas bien du tout, sur Internet un dialogue se crée tranquillement et chacun s’explique sans effusion de sang. Parfois, un petit message de trois lignes en dit plus qu’une conversation de 3 heures. La magie des mots ?


« Tu es ce que tu écoutes ! »

Conversation MSN
très houleuse. La Musique a une place très très très importante, bizarrement. Bon d’accord, c’est vrai que pour connaître quelqu’un, engager une conversation, c’est une bonne voie. Là où ça se gatte sérieusement, c’est quand on a affaire à une personne brutale : la musique qu’on écoute sera notre carte d’identité, le tout suivant les stéréotypes implantés au fond de la cervelle moite et flasque de cette même personne. L’argumentaire sera invariablement le même : « et toi, sale con, kess ke t’ecoutes ? »

Un autre « problème » avec la Musique, et qui est beaucoup mieux explique chez Jean-Pascal (en milieu de page), c’est qu’aujourd’hui, elle est partout. Plus de place au silence. Pour beaucoup de gens, qu’il n’y ait pas de musique, c’est chiant, c’est vide, c’est mort. Marrant non ? Le silence est très important dans la culture Japonaise, voire l’utilisation intelligente des silence, des pleins et des déliés dans Ghost In The Shell. Impensable chez Disney !

Taper sur un Mouvement Pacifiste, c’est facile !

Ce truc est apparu dans le
Mail de Wolfheart. Le problème est que Wolfheart partait du principe que j’avais envie de taper sur quelque chose, et que j’ai pris le Gothisme par effet de mode, et surtout que comme les Gothiques sont plutôt calmes, c’est plus simple. Il y a du vrai et du faux. Vrai : J’ai pris le Gothisme car ça m’éclatait, et je ne trouvait pas de site qui me satisfasse comme Jacky Touch avec les Fans de Tuning. J’ai donc créé le mien. Faux : j’ai pris le Gothisme exprès car les Gothiques sont calmes genre « ce sera plus facile ».Le calme du Gothisme me donne envie au contraire de le remuer, de le secouer comme un abricotier, tout comme les Punks ont secoué le Progressif en 1977. Pour faire bouger tout ça. En fait je dois avoir peur de tout ce qui est figé, posé, assis, c’est pour ça que j’ai voulu remuer le Mouvement Gothique.

 
Oui, mais de quoi tu te mêles ?

C’est juste mon opinion « pensée », juste une réflexion, ça n’implique pas une action réelle avec pots de peinture colorée dans les soirées Gothiques pour les repeindre. Et puis, la Révolution, ça se fait d’abord dans la tête (Léo Ferré, qui dit beaucoup de Belles Choses). Si j’arrive déjà à semer quelques graines colorées et sur-vitaminées dans cette mare flasque et gluante, je suis content. Et ça marche !



Un Site comme celui-la, c’est pas utile !


Oui, mais c’est drôle. La grande question de la mort, c’est souvent « à quoi ça te sert de faire un site comme ça ». Le plus drôle, c’est que ce sont
JUSTE ceux qui n’ont pas aimé le site qui la posent, et juste eux, clair comme de l’eau de roche. Ceux qui ont apprécié le site ne se sont pas posé cette question. Donc on peut se poser la question : l’humour est-il utile ? Oui, et en plus, il est indispensable.

C’est pas très constructif tout ça, jeune homme !

Et bien si, justement ! Et paf ! Grâce à ce Site, les gens s’évadent un court instant (sauf si ils lisent tout le site, et là c’est du masochisme) d’une réalité quelque peu grisouillette, et des sourires naissent ici et là. Rien que pour ça, c’est constructif. Faire rire les gens, c’est tout bête, donc ce site est tout bête, il ne prétend qu’a faire rire… Et aussi à briser quelques certitudes, faire surgir des doutes, déclencher des remises en question, faire découvrir la notion de recul, de dialogue, d’auto dérision. Tout ça en un seul site ? Et oui, c’est simple hein ?


Monde Parallèle

Avec Internet se crée un monde parallèle, assez froid et impersonnel, agrémenté de quelques smileys ici et là pour le rendre plus rigolo, plus humain aussi. Pour ma part, Internet n’est qu’un moyen comme un autre d’échange d’informations, de points de vue, tout comme on communique avec le téléphone, les magazines, le vrai courrier en papier qui sent bon les petites mimines qui ont collé le timbre sur l’enveloppe. Sauf qu’avec Internet, plusieurs facteurs entrent en jeu, ce qui en fait son charme, sans être une fin en soi.

A chaque individu, un monde à lui, avec souvent ses propres codes, ses propres interprétations, ses avis. Le problème avec ces mondes parallèles est le moyen de les comprendre, pour mieux y entrer et capter leur essence. Si on passe 5 minutes sur un site à lire en diagonale, une erreur d’interprétation, un mot oublié et hop, un Mail Méchant dans la Boite aux Lettres. Qui dit monde parallèle dit pensées parallèles, esprit parallèle. Dans beaucoup de Mails Méchants, on retrouve un manque flagrant de recul : lire les propos d’une personne, c’est entrer dans son esprit, comprendre (enfin, essayer de comprendre) ses motivations, se mettre à sa place (dans « Ca Te Barbera » des Inconnus, Stephen se met dans le fauteuil de Stefen et ça ne change rien) pour mieux cerner l’objet qu’on a en face de soi, et pourquoi pas l’aimer.
.
Parfois, coup de bol, la personne est sur la même longueur d’onde. Intermission : pourquoi emploie-on souvent cette expression et non « sur le même nuage », qui est pourtant plus mignon et moins terre à terre que cette expression qui me rappelle mes Cours de Physique ? Donc je disais, par chance, c’est le même « trip », et là c’est le bonheur, il y a échange, partage d’informations, puis hop, un café, une grenadine, on rigole, et vive la communication entre les Frères Humains sur la Terre des Hommes de Bonne Volonté. On a donc un monde parallèle virtuel qui trouve une extension réelle, conduisant tout simplement à ce qu’on appelle le bonheur.

Calvin & Hobbes
Non, je me goure, la vie réelle n’est pas une extension d’Internet, je passe trop de temps là-dessus moi houla ! Disons qu’avec Internet se concrétisent des échanges via cette extension de la réalité. Et Matrix peut aller se rhabiller. Pour les autres personnes ne comprenant pas, c’est simple : une personne qui pense différemment, ça fait peur, ça énerve, car souvent ça casse quelques certitudes. Pour le Gothisme - puisque c’est un Site sur ce sujet - c’est délicat car un nom de groupe sérieux, avec des références religieuses ou glucoses se trouvera démonté pour paraître grotesque, ridicule. On touche au cassage de Mythe, au brusque retour à la réalité. De nombreux Mails témoignent d’ailleurs d’une prise de conscience, d’un changement. C’est agréable !

Une Photo prise dans une Maison Abandonnée. Attention au trou dans le plancher.
Dans le cas du Site, c’est une impression parallèle que je propose sur le sujet. Ca s’apparente au « pas de coté » présent sur le Site de Jean-Pascal : ne pas être pour ou contre, mais être à coté, en dehors. Bien sur, heureusement que beaucoup de légumes pensent que ce site est une incitation à la haine sociale et au renversement du Mouvement Gothique, sinon ça ne serait pas drôle. Ce qui nous entraîne vers une autre question dans le cadre de ce Site : pourquoi un avis différent (parallèle) est-il considéré comme une action militante ?

Les Douze Maisons du Zodiaque
Le plaisir de gouverner sa petite chambre à soi.

Oui, un Site Perso (car c’est mon avis personnel) est comme une chambre. On y expose ses points de vue, ce qu’on aime, ce qu’on n'aime pas, qu’on démonte, même, je dirais. Internet propose une vraie démocratie, qu’on oublie souvent : n’importe quelle information est placé sur un pied d’égalité, (sauf ces saletés de sites en Flash, ou les trucs avec des milliards de pubs dès qu’on tourne une page) ce qui fait que chaque information est égale aux yeux de l’internaute.
Avec Internet chacun est son propre directeur de rédaction. C’est magique non ? De plus, ces informations sont disponibles tout le temps, il suffit d’un ordinateur, d’une connexion, et de n’importe ou sur la Terre (et dans les Cieux) on peut recevoir ces informations. Gouverner son petit monde à soi, c’est plaisir.

La Facade d'une autre Maison Abandonnée, en pleine forêt, tranquille.
Je vois Internet comme un formidable outil. Prenons une information. Diffusée sur le Journal de TF1 ou dans la rue sur du papier recyclé par un bénévole trempé d’être depuis des heures sous la pluie et les déchets de MacDo flottant dans le caniveau, son impact sera considérablement différent. Avec Internet, l’information est la même partout, on peut très facilement connaître la dernière trouvaille de George Bush Jr en matière de Budget Militaire comme les dates de tournées d’Easterner, obscur groupe de Thrash-Métal français.

Le Rapport à la Réalité.

A travers un Site, on se dévoile. Est-on différent ?
Chaque Internaute imagine ses semblables selon ce qu’il (ou elle) veut bien lui donner. Avec les Mails Méchants, c’est très drôle, on a souvent affaire à des personnes pensant vous connaître à travers ce qu’on n’aime pas (enfin c’est comme ça qu’ils raisonnent, c’est très étrange). Exemple : je casse du sucre brun sur le dos des Gothiques, donc c’est que je dois être un « sale rappeur de merde regardant la Star Academy ». C’est un paradoxe réducteur amusant à observer au microscope à balayage. Suivant ce qu’on « démonte », on sera presque toujours considéré comme son anti-thèse. Un type avec des cheveux longs deviendra un « sale hardos qui pue », et inversement, un type habillé en survêtement jaune poussin sera traité de « caille à deux balles ».

N’existe-t-il pas pourtant toujours une troisième voie, une quatrième, une dixième? Un nombre x de personnes, un nombre x de personnalités, de styles de musique (la Musique est très importante étrangement, j’y reviens juste après) , de styles de vêtements, de styles de cheveux, de styles d’amours, de styles de sourires.

Le Dialogue

Lorsqu’on crée un Site Internet, le dialogue est un facteur important. Répondre aux Mails est important. En effet, si un visiteur se fait une idée du Site (il aime/il aime pas/il aime moyen) il s’en fera une toute autre idée suivant la façon dont on répond. J’ai pris le parti de répondre à tous les Mails, qu’ils soient haineux ou mignons, et ce avec une bonne foi que j’espère constante. Et ça marche. Les Mails Haineux sont le meilleur exemple. Quelqu’un m’écrit en m’insultant, en me traitant de tous les noms. L’insulter à son tour serait rentrer dans son jeu, et hop, ça deviendrait un ping-pong agressif plutôt stérile. Je préfère prendre le parti de jouer le candide et lui expliquer qu’il n’a pas compris le Site (ce qui est à 90% le cas). Et ça marche quelquefois.


Première apparition de Daria, dans Beavis & Butthead. Daria = Diarrhea = Diahrée. Subtile hein ?
L’Incitation à la Violence !

Souvent, des personnes me taxent d’incitation à la violence, à la haine, etc. Passé ce cap d’incompréhension (mon Site n’appelle nullement à la violence) on aborde un autre problème, celui de l’incitation.
La flasquerie ambiante suintant par les pores les plus nauséabonds des personnes un peu nunuches consiste à dire que si quelqu’un lit un truc sur Internet, il le reproduira. Idem pour les films d’horreurs des années 80 qui ont longtemps été considéré comme pervers, horribles, genre çà ferait de nous des criminels en puissance. Pareil pour les livres, l’art en général. N’oublions pas les dessins-animés Japonais qui nous ont tous transformés en légumes, où en individus violents, dangereux et paranoïaques, c’est bien connu. La connerie consiste à prendre les gens pour « des boites vides qu’on remplit avec ce qu’ils voient à la télé » (cette citation vient de Fox Mulder, je l’aime beaucoup, lui et sa théorie). Avec cette super théorie insidieuse à deux balles, très répandue partout partout partout, on interdit tout et n’importe quoi à cause de quelques cas isolés de personnes fragiles. Pour plus d’informations, voir l’excellent « Bowling For Columbine » de Michael Moore, où l’on est en plein dans le phénomène Marlilyn Manson, Matrix et les Armes à Feu.

Donkey Kong !

Publier des propos résultant d’une seule et même personne aux yeux de tous est-il une incitation ? Bien sur que non. Tout dépend de ce que l’on en fait chez soi, dans sa tête. Pour continuer avec Matrix, qui a été accusé d’être un film violent, donc responsable du carnage de Columbine, c’est trop drôle. Ce n’est pas le film le responsable, mais tout le système éducatif Américain. Par exemple, saviez-vous qu’il n’existe pas de crèches aux USA ? Pas d’école de conduite ? Que les armes y sont en vente libre ?

A travers mon Site, je reçois donc du Courrier me disant « à cause de toi, les agressions sur les Gothiques vont continuer ». En prenant la théorie comme quoi mon site serait une étincelle pour des gens influençables et plutôt lobotomisés, ne devrait-on pas dans ce cas tout interdire ? Il faudrait interdire les pubs pour les voitures, car dans la pub elles incitent à aller vite. Il faudrait aussi interdire les sites politiques, car ils peuvent influencer le choix des votants. Il faut aussi empêcher les jeunes de fumer du Canabis, car 5% des accidents de la route sont causés par ce dernier (les 95% restants étant du à l’alcool, rappelons-le) . Il faudrait aussi interdire Babar, pour ségrégation raciale envers les Rhinocéros.

Enfin, tout bêtement, selon le Larousse, inciter, c’est « pousser à, engager vivement à ». J’attends donc qu’un jour un internaute ait la décence de m’envoyer un passage du Site où j’incite à frapper, interdire, agresser, tuer des Gothiques. Evidemment, on peut attendre pendant des heures. Je propose de jouer à Bubble Bobble en attendant ce jour.

Patrick, Jacky et Corbier, pour ceux qui s'en souviennent.

Etre pour ou contre le Gothisme ?

Encore une belle connerie. Je reçois du Courrier des deux bords : les crétins qui pensent que je suis « contre » les Gothiques, et que c’est tip-top, et ceux qui pensent que je suis « contre » et que ça dérange. Bien évidemment, je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire, c’est juste que « j’en pense le plus grand rien » (un Carambar à celui qui trouve d’où cette phrase est tirée) et que je me moques des Gothiques. On peut très bien se moquer des Gothiques et aimer ce milieu, c’te question, suffit d’un peu de bon sens.

Jouons le jeu. Je suis contre les Gothiques. Je suis un blaireau qui ne supporte pas le fait que certaines personnes pensent différemment, s’habillent différemment, écoutent de la musique différente (de celle qu’on entend sur Europe 2 par exemple) donc je fais un site pour les casser, rien que pour le fun. Un peu léger comme Site, si j’étais « contre ». Si j’étais un vrai blaireau, j’aurais clairement écrit où trouver des Gothiques, pour ensuite les agresser. J’aurais ensuite ressorti des concepts à deux balles genre ça influence les « jeunes », ça les rend mauvais, le noir c’est pas beau, ça fait peur aux animaux etc.

Jouons le jeu. Je suis pour le Gothisme. Je le défends, je dis que c’est mieux que le Rap (rappelons-nous, je suis un blaireau, j’aime classer les musiques suivant des critères pourris) car le Rap, c’est même pas eux qui jouent les instruments, c’est pas mélodique, et en plus c’est commercial. Allons encore plus loin : je suis un Gothique qui défend son milieu, je ne me serais pas amusé à ridiculiser tous les noms de groupes dans la partie Musique non ?

Etre pour ou contre, c’est complètement stérile. C’est hors sujet. On peut très bien se moquer de quelque chose sans l’aimer ou la détester. Et beaucoup de gens (surtout les Mails Haineux) oublient que si j’ai fait un Site aussi complet sur le sujet, c’est parce que quelque part… ça m’intéresse ! Et oui, c’est aussi simple que ça, le monde des Gothiques m’intéresse ! Dingue hein ?

Calvin fait de la balançoire. C'est beau, une balançoire.

Que de la Gueule sur Internet !!!

Presque tous les Mails Méchants prennent le site au sérieux, et pensent que je suis vraiment énervé après le Gothisme, qu’ils m’ont fait du mal, et que je me défoule dessus via Internet. Donc c’est tout naturellement qu’on me sors la phrase « est-ce que tu dirais ça en vrai ». Cette phrase est débile, elle sous-entend que mes interlocuteurs sont à la base de grosses brutes qui me casseront la figure si j’ose prononcer le mot « laxatif » en parlant de leur milieu.

C’est bien sur faux, j’ai eu souvent l’occasion de discuter de ce milieu sur un point de vue critique en pleine soirée Gothique. Et tout allait bien. J’ai pensé qu’avec Internet, on pouvait toucher plus de gens qu’en vrai, et le résultat est très satisfaisant, j’ai régulièrement des echanges fort instructifs et passionnants sur le sujet, en virtuel comme en réel, car il est plus rigolo de discuter de ça autour d’un verre ou lors d’un pique-nique au Père Lachaise que par Mail.


Plus Loin

Le Paradoxe Bizarre ! Ca revient souvent dans les Mails. Des personnes n’arrivent pas à comprendre que quitte à faire une blague, autant la faire à fond. On me dit « ce site est une farce, pourtant tu y passes du temps » comme si dès qu’on se tapait un délire, il fallait forcément que ce soit vite fait, bâclé, brouillon. N’est-ce pas plus intéressant d’aller au bout du truc, de jouer le jeu à fond, d’aller toujours plus loin pour voir si je suis toujours fier de mon délire ? Ce Site est assez complet, j’y ai mis presque tout ce que je voulais, donc il est « presque pas» fini. En construisant ce genre de Site, on se lâche, on regarde si en ajoutant d’autres rubriques, ça fonctionnera toujours, on teste, on finalise, on devient un peu plus « pro », on regarde si les gens accorderont la même importance si le site ne fait qu’une page ou 100, et ça marche, même en étant « posé », le plaisir est le même.


En poussant à fond ce petit délire, on voit que ça marche encore plus fort, on fait changer le point de vue de certaines personnes, on en apprend sur soi, c’est magique. En fait, une image me vient à l’esprit. C’est comme un gamin qui construit un Lego, et qui rajoute des pièces encore et encore pour voir si on peut faire mieux à chaque fois, si on peut monter encore plus haut sans que ça se casse la figure.


L’Orthographe !

Pour des personnes extrêmement accrochées à leur idées, si un Site est bourré de fautes d’orthographe, c’est que l’auteur est une merde. C’est sur que pour mieux faire passer ses idées, les communiquer, sur Internet, mieux vaut connaître. Mais d’un autre coté, n’est-ce pas réducteur et primaire de ne pas d’accorder d’importance aux propos d’une personne sous prétexte de son orthographe ? Et là on en arrive au fait de créer un site avec le grand problème fond / forme. Parfois, lorsque je vais dans des cafés comme Le Furieux, ou le Katabar (où je ne suis allé qu’une seule - et dernière - fois) j’ai laissé des tracts dessinés à la main, avec un petit dessin et l’adresse du site.
Dans ces cas-là, il y a une certaine excitation à l’idée qu’on se moque d’un monde en étant à l’intérieur, comme un jeu de cache-cache. Et c’est mieux que de taguer son nom sur un mur. On peut emmener le tract chez soi, aller ensuite sur le site, scanner le tract, c’est déjà plus humain. Et chaque tract est unique, c’est encore mieux !

Le Doutage !

A force d’aller plus loin dans le délire, vient le Doutage. Et si j’en faisais trop ? Et si le Site était fini, n’avait plus besoin de rien ? Et si je ne racontais que des conneries ? Et si des abrutis prenaient mes conneries au sérieux et que quelque chose de grave arrivait ?




Partager cet article

Repost 0
Published by Tim
commenter cet article

commentaires

Ed Pouet 24/05/2010 14:57


J'ai lu le site en entier (serais-je un des masochistes cités entre parenthèse un peu plus haut ?) et je dois dire : Ah oui quand même, il y est allé fort !
Au début, ne sachant pas encore à quoi j'avais affaire, s'est glissé dans mon esprit un soupçon de doute quant au second degré qui - je dois l'avouer - s'est vite estompé. Le prouvent mes mes
zygomatiques endoloris en cet instant même.

De cette fatigante lecture de 3 heures 30 non stop, je tirerai les conclusions suivantes : à vouloir trop prendre au sérieux on se ridiculise.
(Bon, une assiette de pâtes et un oeuf au plat m'attendent patiemment sur la table. Ah merde, il est tard !)


Skenn 21/03/2010 23:56


Bravo !
J'adore ce site (Autant pour les articles que pour les commentaires de True-Goth en colère).
J'ai un ami spooky qui me sort des trucs sympa de temps en temps... Si sa t'interesse envois moi un mail.


yoton 31/10/2009 16:41


vive les gothique (meme si je n'ai que 11 ans)


requiem 22/05/2009 04:00

enfin
si vous pouviez juste éviter le terme "gothisme" > ça fait con
après contrairement aux apparences
les gothiques aussi ont un sens de l'humour (surtout quand on les définit comme écoutant Indochine et Marylin Manson - True Goth :p-)